Recherche
CEM   Publications   Nous joindre  
   
   

Nouveaux médias

Vous trouverez ci-après une foule de données sur l'ulisation d'appareils et de services dits de nouveaux médias, ainsi que des données montrant l'évolution de l'écoute de la radio, l'évolution de l'écoute de la télévision ainsi que la pénétration d'Internet. Ces données sont accompagnées de brefs commentaires.

Voici la liste des tableaux:

Pénétration des services de distribution au Canada; 2004, 2009 et 2010

Possession de certains appareils dans les foyers au Québec et au Canada; 2007

Nouveaux modes d’accès au contenu vidéo au Canada; 2005, 2009 et 2010

Nouveaux modes d’accès au contenu audio au Canada ; 2005, 2009 et 2010

Évolution de l’écoute hebdomadaire de la radio hertzienne par habitant et selon les groupes d’âge au Canada, 1999-2010

Évolution de l’écoute hebdomadaire de la télévision par habitant et selon les groupes d’âge au Canada, 2004-2005 à 2009-2010

Part de la population canadienne et québécoise utilisant Internet ; 2005, 2007 et 2010

Part de la population québécoise utilisant Internet selon les groupes d’âge; 2000 à 2011

Heures passées en ligne chaque semaine par les usagers d'Internet au Canada; 1997 à 2010

Part de temps consacré à Internet parmi un ensemble d’activités de divertissement médiatique (télé, radio, lecture, musique, Internet, DVD et jeux vidéo) selon les groupes d’âge au Canada ; 2003 à 2006

 

Section 1 – Pénétration et utilisation des appareils et services

Tableau 1.1
Pénétration des services de distribution au Canada pour 2004, 2009 et 2010 (en milliers)

  2004 2009 2010
Services analogiques de distribution par câble 5 528,3 3 605,3 2 738,5
Services numériques de distribution par câble et par ligne téléphonique 2 102,2 4 861,2 5 858
Services numérique de distribution par satellite et par système multipoints 2 348,4 2 764,9 2 909,9
Sous-total des services numériques 4 450,6 7 626,1 8 767,9
Total 9 978,9 11 231,4 11 506,4
Part des services numériques 44,6 % 67,9 % 76,2 %
Source : CRTC, Rapport de surveillance des communications 2008 et 2011.

Plus des trois quarts des foyers canadiens sont maintenant abonnés à un service de distribution numérique, alors que ce pourcentage était de 44,6 % en 2004. Ce sont les services numériques par câble et ligne téléphonique qui ont connu la plus forte hausse de clientèle.

Tableau 1.2
Possession de certains appareils dans les foyers au Québec et au Canada; 2007

  Québec Reste du Canada Total
Ordinateur à la maison 79,0 % 85,0 % 83,0 %
Agenda électronique ou PDA 6,1 % 14,8 % 12,6 %
Appareil de jeux portatif 20,5 % 32,9 % 29,9 %
Console de jeux vidéo 41,6 % 40,8 % 41,0 %
Baladeur MP3 37,7 % 48,3 % 45,7 %
Télévision haute définition 20,3 % 25,0 % 23,9 %
Boîtier de décodage haute définition 15,8 % 18,8 % 18,1 %
Téléphone cellulaire 56,5 % 75,9 % 71,3 %

Source : Sondage CIP2, 2007, données rapportée dans CRTC, Perspectives sur la radiodiffusion canadienne par les nouveaux médias, mai 2008.

À l'exception des consoles de jeux vidéo, les foyers Québécois sont en déficit par rapport aux autres Canadiens au regard de la possesion de certains appareils. L'écart estr particulièrement marqué en ce qui concerne la possession de téléphones cellulaires.

Tableau 1.3
Nouveaux modes d’accès au contenu vidéo au Canada; 2005, 2009 et 2010

  Anglophones Francophones
  2005 2009 2010 2005 2009 2010
Pénétration de l’enregistreur numérique personnel 4 % 18 % 23 % 2 % 13 % 16 %
Utilisation de la vidéo sur demande 5 % 12 % 15 % 4 % 14 % 17 %
Vidéo sur Internet 21 % 52 % 51 % 16 % 44 % 49 %
Vidéo sur cellulaire - 5 % 9 % - 2 % 4 %
Source :Media Technology Monitor de BBM, données rapportées dans CRTC, Rapport de surveillance des communications 2009, 2011.

Les nouveaux modes d’accès au contenu vidéo sont plus utilisés chez les anglophones que chez les francophones. On sait aussi, par ailleurs, qu'ils sont plus populaires chez les moins de 35 ans que chez leurs aînés.



Tableau 1.4
Nouveaux modes d’accès au contenu audio au Canada ; 2005, 2009 et 2010

  Anglophones Francophones
  2005 2009 2010 2005 2009 2010
Pénétration du baladeur numérique (iPods, lecteurs MP3) 23 % 44 % 43 % 14 % 31 % 36 %
Téléchargement de balados 7 % 19 % 17 % 3 % 5 % 7 %
Lecture audio en continu (transit) 23 % 17 % 17 % 16 % 14 % 13 %
Téléchargement de contenu musical 20 % 18 % 19 % 12 % 13 % 13 %
Source : Media Technology Monitor de BBM, données rapportées dans CRTC, Rapport de surveillance des communications 2009, 2011.

Pendant que le nombre de baladeurs numériques se multiplie et que le téléchargement de balados gagne en popularité, la lecture audio en continu et le téléchargement de musique ont fléchi. Les francophones demeurent moins friands de ces nouvelles pratiques que les anglophones.



Section 2 – Écoute et usages

Tableau 2.1
Évolution de l’écoute hebdomadaire de la radio hertzienne par habitant et selon les groupes d’âge au Canada, 1999-2010

  Nombre d’heures d’écoute / semaine  
  1999 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 Varia
tion
12 ans et + 20,5 20,2 19,5 19,5 19,1 18,6 18,3 18,3 17,7 17,6 -2,9
Ados 12-17 ans 11,3 9,4 8,5 8,5 8,6 7,6 7,2 7,2 6,8 7,0 -4,3
Adultes 18-24 ans 17,3 16,7 16,3 15,7 15,2 14,1 13,3 13,1 12,0 11,9 -5,3
Adultes 25-34 ans 21,3 20,1 19,3 19,3 18,1 18,3 17,4 17,3 16,6 15,8 -5,5
Adultes 35-49 ans 21,6 21,7 21,3 21,5 21,0 20,6 20,2 19,9 19,2 19,1 -2,5
Adultes 50- 54 ans 21,6 22,3 21,8 21,6 21,5 21,0 21,2 21,5 20,6 21,0 -0,6
Adultes 55-64 ans 23,2 23,1 21,9 22,1 21,9 21,1 21,1 21,1 20,8 20,8 -2,4
Adultes 65 Ans et + 22,7 22,8 22,3 22,3 21,6 21,3 21,5 21,6 21,0 20,7 -2,0
Source : BBM (données reproduites dans les publications du CRTC intitulés Rapport de surveillance de la politique sur la radiodiffusion et Rapport de surveillance des commnications 2009, 2011).

Les Canadiens écoutent de moins en moins la radio hertzienne. Depuis 1999, l’écoute par habitant a diminué de plus de deux heures par semaine. On observe une diminution chez tous les groupes d’âge. La baisse est toutefois plus accentuée chez les moins de 35 ans. Reste à voir si ces derniers continueront, en vieillissant, à moins écouter la radio que leurs aînés.



Tableau 2.2
Évolution de l’écoute hebdomadaire de la télévision par habitant et selon les groupes d’âge au Canada, 2004-2005 à 2009-2010

  Nombre d’heures d’écoute / semaine (méthode de l’audimètre BBM-NMR)
  2004-05 2007-2008 2008-09 2009-2010* Variation
Enfants 2-11 ans 18,0 18,2 17,2 22,4 +4,2
Ados 12-17 ans 18,7 17,4 16,6 23,0 +4,3
Adultes 18 ans et + 28,1 28,8 28,8 29,2 +1,1
Adultes 18-34 ans 21,2 21,1 20,6 23,5 +2,3
Adultes 18- 49 ans 23,5 24,0 23,5 24,3 +0,8
Adultes 25-54 ans 26,0 26,5 26,1 25,1 -0,9
2 ans et + 26,1 26,6 26,5 28,0 +1,9
Source :BBM (données reproduites dans CRTC, Rapport de surveillance des communications 2009, 2011).

*Depuis 2009-2010, le Canada de langue anglaise est mesuré avec la technologie PPM, qui était déjà utilisée pour le Canada francophone. Cela pourrait expliquer une partie des différences obersvées avec les autres années.

Les changements survenus dans les méthodes de mesure ne permettent pas d’analyser l’évolution de l’écoute sur une plus longue période. L’écoute de l’ensemble a augmenté de 2 heures par semaine chez l'ensemble des Canadiens et de 1 heure par semaine chez les Canadiens de 18 ans et plus depuis l’année 2004-2005.



Tableau 2.3
Part de la population canadienne et québécoise utilisant Internet ; 2005, 2007 et 2010

  2005 2007 2010
Ensemble du Canada
67,9 %
73,2 %
80,3 %

Québec
- Montréal
- Québec
- Gatineau

62,4 %
68,5 %
66,1 %
70,6 %

69,0 %
73,7 %
78,4 %
70,9 %

75,9 %
78,9 %
81,6 %
78,6 %

Nouveau-Brunswick
57,2 %
64,7 %
69,9 %
Nouvelle-Écosse
67,1 %
69,4 %
78,8 %

Ontario

71,8 %
74,8 %
81,2 %
Alberta
70,6 %
77,4 %
83,9 %
Colombie-Britannique
69,3 %
77,6 %
85,9 %

Source: Statistique Canada, Enquête canadienne sur l'utilisation d'Internet. Tous les points d'accès.

La pénétration d'Internet est toujours plus faible au Québec que dans l'ensenble du Canada. L'écart est particulièrement important avec l'Ontario, l'Alberta et la Colombie-Britannique.
Les trois principaux milieux urbains du Québec sont plus « branchés » que le reste du territoire.

Tableau 2.4
Part de la population québécoise utilisant Internet selon les groupes d’âge; 2000 à 2011

  2000 2005 2010 2011
18-24 ans

63 %

88 %

94 %

95 %

25-34 ans

54 %

80 %

91 %

92 %

35-44 ans

47 %

76 %

89 %

91 %

45-54 ans

39 %

64 %

80 %

82 %

55-64 ans

23 %

48 %

68 %

70 %

65 ans et +

9 %

23 %

40 %

41 %

18 ans et plus

40 %

64 %

75 %

77 %

Source : CEFRIO, NETendances 2011. Il s’agit de l’usage global d’Internet (en comptant tous les points d’accès) au cours des 7 derniers jours.

Le nombre d’utilisateurs diminue avec l’âge. Plus de 90 % des 18-44 ans utilisent Internet au moins une fois par semaine, alors que seulement 40 % des personnes âgées de 65 ans et plus déclarent une telle pratique.

 

Tableau 2.5
Heures passées en ligne chaque semaine par les usagers d'Internet au Canada; 1997 à 2010

 
Francophones
Anglophopnes
1997
4,1
4,8
1999
6,3
6,3
2002
7,7
9,3
2005
9,1
11,7
2007
9,8
13,4
2008
11,1
13,8
2009
11,8
14,5
2010
12,7
17,1

Source : Media Technology Monitor de BBM, données rapportées dans CRTC, Rapport de surveillance des communications 2003, 2009, 2011.

Le temps que les internautes canadiens passent en ligne chaque semaine est également à la hausse. Les usagers francophones d’Internet y sont, toutefois, moins assidus que les usagers anglophones. La différence atteint 4,4 heures et l’écart semble se creuser.

Doit-on conclure qu’une utilisation de plus en plus intensive d’Internet va affecter le temps passé avec d’autres médias, et tout particulièrement à écouter la télévision ? Pas nécessairement, nous dit l’analyste Ben Veenhof de Statistique Canada qui a étudié les résultats d’une grande enquête sur l’emploi du temps des Canadiens3 en distinguant les répondants selon qu’ils n’utilisent pas Internet à des fins personnelles, qu’ils l’utilisent modérément (de 5 minutes à une heure par jour) ou qu’ils en sont de grands utilisateurs (plus d’une heure par jour).

Tout en notant que les données de cette enquête ne permettent pas de savoir si les répondants ont diminué leur temps d’écoute de la télévision au fil des années, l’auteur conclut que les grands utilisateurs et les non-utilisateurs d’Internet diffèrent peu sous l’aspect du temps qu’ils passent devant le petit écran. Ils « sont en fait des téléspectateurs normaux qui trouvent le moyen de consacrer du temps au média classique que constitue la télévision, malgré qu’ils choisissent de passer du temps en ligne » (p. 16). Ils trouvent par ailleurs plus de temps que les autres répondants à écouter de la musique sur les supports classiques (disques compacts, cassettes et disques vinyle) ainsi qu’à lire sur des supports traditionnels (livres, magazines ou journaux). En somme, chez les grands utilisateurs, la navigation sur Internet serait venue s’ajouter au menu des activités de divertissement média plutôt que de remplacer telle ou telle activité. Cela s’explique par le fait que les grands utilisateurs du Net passent nettement moins de temps à occuper un travail rémunéré. Ils passent aussi moins de temps aux tâches ménagères et aux soins personnels tels que le sommeil et la relaxation. Les étudiants et les chômeurs sont les plus susceptibles d’être de grands utilisateurs d’Internet.

3 Statistique Canada, Cycle 19 de l’Enquête sociale générale 2005 – Emploi du temps ; Veenhof, Ben, Internet influence-t-il l’emploi du temps des Canadiens ?, Statistique Canada, août 2006.



Tableau 2.6
Part de temps consacré à Internet parmi un ensemble d’activités de divertissement médiatique (télé, radio, lecture, musique, Internet, DVD et jeux vidéo) selon les groupes d’âge au Canada; 2003 à 2006.

  2003 2004 2005 2006
Total 11% 13% 15% 15%
12-14 ans 18% 19% 18% 21%
15-19 ans 17% 20% 22% 22%
20-29 ans 14% 17% 18% 18%
30-49 ans 13% 15% 17% 16%
50 ans et + 6% 8% 9% 10%
Source : Solutions Research Group, Fast Forward, une analyse des tendances (document préparé pour le CRTC), 2006, p. 79.





Travaux de recherche

Portraits sectoriels

Propriété des médias

Concentration des médias

Archives

Consortium canadien de recherche sur les médias

Projet J




   
Tendances