Nos observations

Numéro 25, novembre 1997

Importations de programmes tv en Europe :
une affaire de 3,7 milliards de dollars US

Les acquisitions internationales de programmes des principaux télédiffuseurs européens ont atteint 3,7 milliards de dollars US en 1996. Elles atteignaient 3,8 milliards en 1995, mais à peine 2,2 milliards en 1991. Cette hausse rapide au cours des cinq dernières années (plus de 11 % par an en moyenne) s'explique principalement par quatre facteurs : la prolifération de nouvelles chaînes commerciales, lesquelles ne disposent pas, le plus souvent, d'importants moyens de production internes; dans un contexte de concurrence accrue, les télédiffuseurs établis font davantage appel aux acquisitions, moins dispendieuses que la production interne; la croissance des marchés de programmes TV internationaux comme le Mipcom et le MIP-TV favorise les échanges; et enfin, la mondialisation croissante de l'industrie télévisuelle.

Évolution des importations de programmes TV en Europe, 1991-1996
(en millions de $ US)

L'Allemagne (1 018 millions de dollars US), le Royaume-Uni (802 millions) et la France (709 millions) représentent, et de loin, les plus importants marchés pour les exportations de programmes en Europe en 1996, totalisant à eux seuls 67,9 % de l'ensemble européen. Les acquisitions de programmes étrangers en Allemagne sont ainsi passées de 450 millions de dollars en 1991 à 1 018 millions en 1996, soit une croissance annuelle moyenne de 17,7 %.

Importations de programmes TV par pays, 1996

Source: Screen Digest, avril 1997

Le boom de la publicité télévisée en Europe de l'Est de poursuit

Les recettes publicitaires télévisuelles des 7 principaux pays d'Europe de l'Est devraient progresser de 35,4 % en 1997, selon Kagan World Media. C'est en Russie (+56,7 %), en Pologne (+28,4 %) et en Hongrie (+20,9%) que la croissance est la plus soutenue. Les revenus sont toutefois en chute (-18,2 %) pour une deuxième année d'affilée en Bulgarie, conséquence de l'instabilité économique et politique du pays. Mais à 2 milliards de dollars US (dont 956 millions pour la Russie et 579 millions pour la Pologne), les revenus publicitaires totaux de ces sept pays ne représentent encore que 9,3 % du total de l'Europe de l'Ouest, et par foyer TV, ils ne sont que de 27 $ en moyenne, contre 222 $ pour l'Europe de l'Ouest. Ces marchés demeurent donc encore restreints, difficiles et instables, mais avec une croissance prévue des recettes publicitaires de 12,8 % par année jusqu'en 2002, l 'avenir est tout de même prometteur.

Croissance des revenus publicitaires TV
en Europe de l'Est, 1996-1997
(en millions de $ US)

Source: Kagan World Media, European Television, 31 juillet 1997 et 31 août 1997