Nos observations



Numéro 12, mai 1996

La concentration de la presse préoccupe à nouveau

ÉTATS-UNIS ET EUROPE

De vifs débats ont marqué l'adoption de la nouvelle loi américaine sur les técommunications en janvier dernier. Les règles sur la propriété des médias ont été assouplies, mais le courant d'opinion qui voulait les abolir n'a pas triomphé, en raison des craintes que les méga-transactions de l'été 1995 ont inspirées à de nombreux congressman . En radio et en télévision, les restrictions quant au nombre de stations qu'un réseau pouvait posséder à l'échelle nationale ont été abolies. Pour la télévision, on y a substitué une limite de 35% de l'auditoire national pour l'ensemble des stations qui sont la propriété d'une même entreprise. En radio, les règles sont fixées selon les marchés: allant de 5 stations pour un marché en comptant 14, à 8 pour un marché en comptant 45 ou plus. À la mi-mars, le Wall Street Journal rapportait que des acquisitions totalisant 2 milliards de dollars avaient été conclues par les "mega radio company" depuis l'adoption de la loi. La Federal Communications Commission revoit aussi les règles empêchant une même entreprise d'opérer un quotidien et un média audiovisuel dans un même marché (propriété mixte).

En Allemagne, les chefs de gouvernement des Laender se sont entendus pour limiter à 30% la part d'audience d'un seul groupe audiovisuel.
Une commission de l'Union eupéenne suggère une uniformisation des règles, actuellement fort différentes d'un pays à l'autre. Elle propose qu'on fixe des critères de part d'auditoires.


AU QUÉBEC ET AU CANADA

En presse écrite, le débat est relancé par l'acquisition par Hollinger des derniers quotidiens indépendants de Saskatchewan (l'entreprise contrôle maintenant tous les quotidiens de la province).
Dans le monde de l'audiovisuel, l'achat projeté de CFCF par Vidéotron donnerait à la même entreprise le contrôle de trois chaînes de télévision.
Sous l'angle des parts de marché, qui paraît être le critère retenu dans les pays développés, nous avons mis à jour les données du rapport Kent sur les quotidiens de 1980, et celles du rapport Caplan-Sauvageau sur la télévision de l985.

Tirage des quotidiens canadiens par propriétaire (1980, 1995)

Journaux anglophones



journaux francophones



Parts d'écoute des stations de télévision, selon la propriété
Marché de Montréal (1985, 1995)



Sources: Rapport Kent, Commission royale sur les quotidiens, 1981; Rapport Caplan-Sauvageau, Rapport du Groupe de travail sur la politique de la radiodiffusion, 1986; Données de tirage fournies par L'Association canadienne des quotidiens ; Données BBM compilées par le Service de la recherche de Radio-Québec; Wall Street Journal, 18 mars 1996; IRIS, publication de l'Observatoire européen de l'audiovisuel.